Ho necessità di digerire le parole, trasformarle .... espulsione anaerobica ... e poi trasportarle nell'impianto di compostaggio del linguaggio ignorato

I versi andarono pel mondo dalla potenza del dolor sospinti

La pubblicazione delle opere in questo sito è subordinata dall'approvazione degli autori

Buona lettura !

Masquarade pour un baiser




Photo by Dari8






Elle éteint ce qui reste de lumière
Au fond du cendrier
Il est minuit et la lune penche du côté de du miroir
Elle remaquille ses intentions
D’un geste millénaire
Se décore de plaintes et de chimères
le masque resplendit
le rouge reconnaît ses lèvres par coeur
un rayon noir vient fendre l’âme de ses paupières d’une nostalgie paresseuse et sévère
L’ombre bleue de sa main danse
telle un oiseau fragile abusé par le vent inquiet messager de ses larmes
La comédie cloue les planches de son rêve
L’ambre fume de ses drames
Ses cils immenses s’avancent vers l’infini
Un bal musqué se fait la belle
Séance de leurre d’un crime surfait
Pantomime sacrée sur l’autel du psyché
que l’ovale avale en milles poudres cendrées
Les étoiles s’échangent des œillades attendues
Au ciel malhonnête de son œil marquise
Elle trace le chemin de l’apnée
A sa guise
et sa bouche se meurt dans un baiser


Valerie Borgel


http://www.jepoeme.com/profil/orange_douce

Nessun commento:

Posta un commento